Circuit des chateaux

Grecs , Byzantins ou Turcs ,différents occupants ont établi alternativement leur hégemonie sur ces lieux .

Frédéric II y a imposé le pouvoir des “Aragons” et rattacha cette région au royaume des Deux Siciles. Les puissants de cette époque ont laissé les empreintes de leur passage par d’admirables châteaux et manoirs de chasse. A elle seule, Brindisi , capitale de la province où est située la ferme Montenapoleone , en possede deux:le château Alfonsino,appelé aussi le château Rouge du fait de la couleur du tuf,roche utilisée lors de sa construction au XV siécle par Alphonse d’Aragon., et le château Svevo( Souabe) encore plus imposant , construit par l’empereur Frédéric II en 1200 , pour défendre la ville , qui était un important port de commerce .

Le Castel Sant’Angelo à Tarente , se dresse à l’extremité de la petite péninsule occupée par la ville antique ..Il a été modifié par les Espagnols au XVIe siècle . Avant de remonter vers le nord , il faut visiter le château d’Oria , construit sur une ancienne acropole “messapica”.
Un autre passage de Frédéric II de Souabe est illustré par le château de Gioia del Colle dans la province de Bari , les fortificationss ont été érigeés sur un ancien édifice byzantin , et s’intègrent parfaitement dans le contexte urbain.

A Conversano , lié à une ancienne légende d’un comte , appelé Guercio des Pouilles ( à découvrir ) il ya un autre château, dont vous remarquerez l’énorme tour cylindrique . A l’intérieur du château, après une série de rénovations , sont exposées plusieurs œuvres du célèbre peintre napolitain du XVIIe siècle Paolo Domenico Finoglio , dont une grande toile représentant des épisodes de la Jérusalem délivrée . Nous arrivons,ensuite à Bari ,le chef -lieu, dominée par un château datant de l’époque Normano – Souabe etl’un des plus imposants dans la région , avec son portail monumental et son fossé qui l’isole de la terre environnante.

Bari mérite une visite plus longue, découvrez le charme de la vieille ville où se trouve la célèbre basilique abritant les reliques de saint Nicolas , et dirigez vous vers ses palais dans le quartier Murat parsemé de boutiques de créateurs de mode , d’Armani à Gucci .

En poursuivant vers le nord, la ville de Trani vaut le détour,avant d’arriver à Castel del Monte ,inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 1996.
Joyau octogonal mystérieux, Castel del Monte fait l’objet d’ études de la part des amateurs de littérature ésotérique . Sa fonction , compte tenu de son architecture unique au monde , reste encore une énigme .